vendredi 27 juin 2008

Poème sur la guimbarde, Kulavovskij, 1898

illustrations_suite2_093A la fin du XIXème siècle, le poète iakoute Kulakovskij, écrit un poème sur le khomous. Il y montre l'importance de la guimbarde pour les Iakoutes.

« Le khomus »

Le jour où Ürüng Aar Tojon

Créa la terre-mère

Le jour où il offrit

Leur destin à ceux

Qui se tiennent sur deux jambes

Le jour où il installa les Ourïankhaï

Dans le monde du milieu

Le même jour il forgea la guimbarde

Ce bel instrument musical

A la languette crochue et tremblante

Au son résonnant et vibrant

Au chant étonnant

Et doué de puissance magique

Et ce jour-là, il dit (…) :

Que tes chants

Epurent et fortifient l’âme épuisée

De l’homme affaibli

Par les souffrances de la vie

Que tes vers illustrations_suite2_098guérissent le corps souffrant

De l’homme harcelé

Par des supplices infinis ! (…)

Quand l’été beau et tiède reviendra,

Chassera le gel et vaincra l’hiver

IL fera apparaître la terre noire sous la neige

Revêtira l’horizon d’un léger voile bleu

Recouvrira le sol d’un tapis vert

Il apportera l’allégresse

Offrira l’abondance

Et promettra un bel avenir

Il remplira les maisons de joie

Rassasiera les affamés

Régalera les émaciés

Fera se multiplier les insectes

S’occupera du bien-être des oiseaux et des bêtes.
Il fera le bonheur des Sakhas Ourïankhaï

Accroîtra leur prospérité

Et lèvera les obstacles des préoccupations de chacun.

Poème de A.E. Kulakovskij, 1898

(Traduction Véra Naumova & Emilie Maj; dessins d'enfants iakoutes de l'école de Spiridon S-Tch Chichiguine)

Posté par emiliemaj à 23:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Poème sur la guimbarde, Kulavovskij, 1898

Nouveau commentaire